Archive

Archives pour 10/2009

L’économie sociale et solidaire consulte sur le web avec Lelabo-ESS

30/10/2009

Décidément, l’économie sociale et solidaire française n’en finit plus de renforcer sa présence sur le web et d’avoir recours aux outils participatifs! Je continue sur la lancée de mon précédent billet en vous parlant de Lelabo-ESS.org qui a été mis en ligne aujourd’hui.

Cette plateforme collaborative met en avant 50 propositions pour faire changer l’économie sociale d’échelle. Ces « 50 propositions pour changer de cap » découlent d’un long travail d’échanges et réflexions orchestré par Claude Alphandéry et mis en œuvre par Tarik Ghezali et Laurent Fraise.

Lelabo-ess.org les met aujourd’hui en débat et invite les acteurs du secteur à réagir : à chaque proposition est associée une zone de commentaires. Commentaires et réactions qui alimenteront une action en faveur de l’ESS programmée au premier trimestre 2010, dans la perspective des élections régionales. Un sondage est également disponible. Son objectif  : « Evaluer la perception de ce qu’est ou devrait être l’ESS, son rôle ainsi que les leviers de son développement, et enrichir les travaux du Labo de l’ESS » .

Il s’agit là d’une belle réalisation et d’un projet ambitieux qui permettra de voir si oui ou non les acteurs de terrain de l’ESS (ceux éloignés des fédérations nationales, j’entends) peuvent se mobiliser autour d’un tel outil. Reste également à savoir comment les citoyens seront invités à se rendre sur le site et surtout s’ils prendront part au débat. Rien de plus décevant qu’un site participatif… sans participation! Un buzz viral on-line sur les réseaux sociaux et une campagne de promotion off-line seraient les bienvenus.

web 2.0 ,

L’économie sociale et solidaire active sur le web et les réseaux sociaux

26/10/2009

ESS-Facebook-TwitterJ’ai déjà parlé sur Communication-solidaire de l’utilisation du Web et des réseaux sociaux par les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ici et ). Je reviens dessus aujourd’hui parce que les choses ont évolué positivement et rapidement en quelques mois.

En France, les sites internet à la sauce Web 2.0 se sont multipliés. L’Avise a ainsi refondé son espace web en intégrant fil RSS (il était temps !), newsletter plus claire et base de données des entreprises sociales et solidaires. La Caisse des Dépôts et l’Association des régions de France ont également lancé il y a quelques mois essenregion.org pour « présenter les politiques régionales de soutien à l’économie sociale et solidaire », « valoriser les dispositifs et les pratiques innovants » et « offrir un espace de mutualisation et d’échange ». Les régions françaises se sont elles-mêmes appropriées de manière efficace les outils web, à l’image de Rhône-Alpes qui a lancé un portail web collaboratif dédié à l’ESS locale (Rhône-AlpeSolidaires.org). Ce site a d’ailleurs fait des petits dans les départements avec Drôme-ArdècheSolidaires.org et AlpeSolidaires.org. Ces plateformes d’information régionale et locale se veulent participatives et s’appuient sur la publication d’informations par les acteurs eux-mêmes.

On ne peut que se réjouir de telles initiatives. L’étape suivante pour ces acteurs institutionnels serait d’intégrer les réseaux sociaux tels Facebook ou Twitter afin de diffuser une information en temps réel à des internautes qui ne fréquentent pas forcément leurs “web vitrines”.

Mais contrairement à il y a quelques mois, l’ESS française n’est plus totalement absente des réseaux sociaux. Depuis longtemps, le site Ressources solidaires est très actif sur Facebook et Twitter. Ce n’est donc peut-être pas un hasard si Guillaume Chocteau (fondateur de Ressources solidaires) co-anime le Facebook et le Twitter du Mois de l’Economie sociale et solidaire avec Adrien Saumier, de l’Atelier (qui promeut l’ESS en Ile de France, et qui est lui aussi très actif sur le web). L’événement qui débutera le 1er novembre prochain bénéficie ainsi d’une promotion efficace grâce à son site web mais également grâce à une présence renforcée sur les réseaux sociaux et sur les sites de partage de vidéos (le clip du Mois de l’ESS a bénéficié d’un bon buzz sur la toile).

Au Québec
Et de l’autre côté de l’Atlantique, quelle est la tendance ? Ici au Québec, le Chantier de l’Economie sociale a une fois de plus quelques longueurs d’avance sur ses cousins français. En effet l’organisation qui promeut l’ESS québécoise a une stratégie web que l’on pourrait qualifier de stratégie 360°. Elle a bien entendu un site web institutionnel (qui devrait être rafraîchi dans les mois qui viennent). Elle a également développé un portail dédié aux actualités du secteur qui est alimenté par les acteurs de terrain eux-mêmes (economiesocialequebec.ca). Celui-ci connaît un franc succès avec ses 100 000 pages vues, et ses 40 000 visiteurs uniques par mois. Mais ce n’est pas tout ! Depuis le mois de juillet dernier, le Chantier propose achetersolidaire.com, catalogue des produits et services de l’économie sociale québécoise. Ces deux outils web – economiesocialequebec.ca et achetersolidaire.com – permettent au Chantier et aux acteurs de terrain d’avoir des discours complémentaires sur Internet : informatif et institutionnel d’un côté et commercial de l’autre. La boucle ne serait pas bouclée si l’organisation n’était pas présente sur les réseaux sociaux. Depuis quelques mois, le Chantier est en effet particulièrement actif sur Twitter et Facebook. Il diffuse en moyenne 4 à 5 actualités quotidiennes sur son profil Facebook qui a déjà 432 amis. Sur Twitter, le Chantier a twitté plus de 200 fois et a réussi à attirer 176 followers. Il est également présent sur la Communauté Novae (développée sur Ning), qui est très fréquentée ici, au Québec. Et les choses ne sont pas prêtes de s’arrêter : le Chantier souhaite en effet doubler la fréquentation du portail economiesocialequebec.ca et entend maintenir les efforts déployés sur les réseaux sociaux, qui sont pour lui un moyen de diversifier et d’augmenter l’audience de ses sites web.

Pour conclure sur le Chantier et avoir une idée plus précise de son activité online, je vous propose l’article suivant, publié dans le rapport d’activité de l’organisation.

Et pour terminer ce billet, je ne saurais trop vous conseiller la lecture de l’article de Sacha Declomesnil sur l’Economie sociale et le Web social (publié sur rezopointzero) qui explique en quoi les réseaux sociaux sont des outils de communication parfaitement adaptés aux besoins des acteurs de l’ESS.

québec, web 2.0 , ,

10 ans de partenariat entre chercheurs et acteurs de terrain de l’économie sociale québécoise

26/10/2009

Vendredi dernier avait lieu l’Assemblée générale annuelle du Chantier de l’économie sociale à laquelle j’ai eu la chance de participer. La matinée de l’AGA a été consacrée au partenariat que le Chantier a noué avec l’Alliance de recherche universités-communautés en économie sociale (ARUC-ÉS) et le Réseau québécois de recherche partenariale en économie sociale (RQRP-ÉS).

Les intervenants sont revenus sur les 10 années de cette collaboration hors du commun dont l’objectif est de développer des activités de recherche sur l’économie sociale, en partenariat avec les acteurs de terrain.

Je dois avouer que j’ai été vraiment surpris par les synergies qu’ont su construire chercheurs et praticiens de l’économie sociale. En effet, structurée autour de 5 thématiques (Développement local et régional ; Finance responsable ; Habitat communautaire ; Loisir et tourisme social ; Services aux personnes), les recherches réalisées par l’ARUC-ÉS / RQRP-ÉS alimentent les pratiques des acteurs de terrains et apportent un véritable crédit au tiers secteur québécois.

Pour en savoir plus, je vous invite à visionner le documentaire réalisé à l’occasion des 10 années du partenariat :

Reportage Chantier ARUC ES

québec ,

Découvrez le clip du Mois de l’économie sociale et solidaire 2009

21/10/2009

Le clip du Mois de l’ESS 2009 vient d’être diffusé sur la Toile. Pas mal du tout! Autant, celui de l’année dernière ne m’enthousiasmait pas, autant celui-ci, qui a été réalisé par l’agence de communication Econovia, a le mérite d’être simple, efficace et moderne. Il rompt avec les codes de la communication associative pour préférer un ton percutant. Je vous laisse juger :

Et pour en savoir plus sur le Mois de l’économie sociale et solidaire qui arrive à grands pas : www.lemois-ess.org

Actions solidaires, Campagnes de com

Lancement de l’édition 2009-2010 de la Global Social Venture Competition

17/10/2009

global-social-venture-competitionDans la même veine que le billet précédent sur le soutien à l’entrepreneuriat social, notez que la Global Social Venture Competition (GSVC) 2009-2010 est lancée. La GSVC est une compétition internationale de Business Plans réservée à des projets d’entreprises alliant viabilité économique et impact social. Elle permet aux participants de rencontrer des investisseurs intéressés par les projets d’entrepreneuriat social, d’être coachés par des professionnels du secteur et, pour les vainqueurs, de remporter un prix compris entre 5000 et 25000 $. La sélection est réalisée par des jurys composés d’experts de l’entrepreneuriat social.

Depuis 3 ans, la chaire Entrepreneuriat Social de l’ESSEC et son incubateur social ANTROPIA relaient la compétition en France. Pour l’édition 2009‐2010, l’ESSEC organise la finale francophone pour la zone Europe, Afrique et Moyen‐Orient.

Pour y participer, rendez-vous sur le site francophone mis en ligne par l’ESSEC.

Logo-youth-venture-ashokaC’est toujours rassurant de voir que des initiatives de ce type fleurissent partout dans le monde. Un autre exemple ? La Youth Venture (ou GenV en Français) proposé par Ashoka. Ce programme encourage les 12-24 ans à développer leurs propres initiatives en entrepreneuriat social. Youth Ventre réunit ainsi des jeunes porteurs d’idées solidaires et environnementales, les accompagne dans le développement de leurs projets, et leur apporte un soutien financier et professionnel.

Compétitions, entrepreneuriat social ,