Archive

Archives pour 09/2009

Futurs entrepreneurs sociaux : concrétisez votre projet grâce à ESF

24/09/2009

Logo_couleur.jpgL’Association Entrepreneurs Sans Frontières lance le “Parcours EMERGENCE” en partenariat avec l’Atelier, le centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire en Ile-de-France. Le principe est simple : permettre à des entrepreneurs sociaux en devenir de concrétiser leur projet … ou en d’autres termes de passer de l’idée à l’action.

Pendant 3 mois, les porteurs de projets seront accompagnés pour clarifier leur plan d’affaire, élaborer leur stratégie ou encore identifier les ressources qu’ils pourront mobiliser.

A l’issue du parcours, les porteurs de projet intègreront la communauté d’Entrepreneurs Sans Frontières ce qui leur permet de bénéficier des différents services de l’association.

Les prochains parcours commencent les 27/28 septembre et 29/30 octobre. Pour s’inscrire et obtenir plus d’infos, rendez-vous sur le site d’ESF !

Actions solidaires, entrepreneuriat social ,

Partenariat prometteur entre Ashoka France et Reporters d’Espoir

24/09/2009

Et maintenant parlons solutionsAu détour d’une newsletter, je viens d’apprendre qu’Ashoka, l’organisation qui soutient et promeut l’entrepreneuriat social dans le monde et Reporters d’Espoir, l’agence d’informations porteuses de solutions, avaient noué un partenariat assez original.

L’idée est d’organiser de concert une série de rencontres ouvertes au public et intitulées “Et maintenant, parlons solutions”. L’objectif  : valoriser des solutions d’entrepreneuriat innovantes. Chaque rendez-vous mettra en avant un entrepreneur social soutenu par Ashoka France.

La première conférence (gratuite bien sûr) aura lieu le 5 octobre prochain de 19h à 20h au Comptoir Général (20 quai de Jemmapes). Elle sera l’occasion pour Simon Houriez, fondateur de “Signes de sens“, de présenter son initiative.

Plus d’info sur le site d’Ashoka France.

Actions solidaires, entrepreneuriat social , ,

ACEM ou l’investissement éthique à la québécoise

10/09/2009

Logo-ACEMQuel est le point commun entre L’Autre Montréal, collectif d’animation urbaine et touristique, La Nésamarie, salon de beauté montréalais, et Interim-Santé, agence de placement dans le domaine de la santé ? Tous ont bénéficié d’un prêt et d’un accompagnement de la part d’ACEM, Association Communautaire d’Emprunt de Montréal. Depuis 20 ans, cette association octroie des crédits à des personnes à faible revenu ou à des organismes communautaires pour les aider à développer un projet entrepreneurial. L’objectif : lutter contre la pauvreté et l’exclusion.

« ACEM a été créée à la fin des années 1980 pour offrir du capital de développement économique aux personnes pauvres et aux quartiers dévitalisés, explique Anne Kettenbeil, Directrice exécutive de l’association. A cette époque, chercheurs et animateurs communautaires menaient une réflexion collective pour trouver des solutions aux situations de précarité dans le quartier du Grand Plateau ».

Depuis, ACEM n’a pas chômé : elle a appuyé plus de 200 projets générateurs d’emplois ou de services locaux. Concrètement, cet appui prend la forme de microcrédits allant jusqu’à 20 000 $. « Mais le microcrédit ne représente qu’une partie de nos activités précise Anne Kettenbeil. Nous accordons également des prêts ‘ponts’ de 50 000 $ et proposons un suivi et un accompagnement personnalisés avant, pendant et après la mise en place des projets ».

Les initiatives soutenues par ACEM évoluent sur de nombreux secteurs d’activités (services, culture, environnement…) et sont en général mises sur pieds par des personnes davantage exposées à la précarité : femmes, jeunes ou encore personnes immigrantes. ACEM accorde également des prêts à des entreprises d’économie sociale ainsi qu’à des organismes communautaires. « Tous les projets appuyés par ACEM doivent avoir un impact social positif », résume Anne Kettenbeil.

Une source de crédits enracinée dans la communauté
L’originalité d’ACEM réside aussi dans la constitution de son capital. Ainsi, les fonds utilisés pour financer les prêts proviennent directement de « simples » citoyens soucieux de réaliser des investissements socialement responsables, de fondations, d’organismes religieux, ou encore de syndicats… Et c’est très certainement ce qui fait la force de l’association. « Les personnes auxquelles nous accordons des prêts savent que l’argent est issu de la communauté, explique la Directrice exécutive. Nous travaillons tous dans une logique de partenariat et de solidarité». D’ailleurs, les personnes soutenues par l’association financent indirectement d’autres projets : l’argent généré par le remboursement des emprunts des crédits est directement réinjecté dans d’autres initiatives. On comprend donc pourquoi le taux d’intérêt des prêts – qui est fixé à 10% – est ici appelé « taux de solidarité ».

Encadré RQCCEt la pérennité des initiatives appuyées par ACEM dans tout ça ? « Les entreprises financées par l’association ont un taux de survie important grâce à l’accompagnement que nous leur offrons, explique Anne Kettenbeil. Mais le développement d’une entreprise n’est qu’un moyen pour lutter contre l’exclusion, rappelle-t-elle. La création d’entreprise doit permettre d’acquérir de l’expérience, de développer des compétences et de renforcer l’estime de soi. Si quelqu’un décide d’abandonner son entreprise pour regagner le marché du travail en tant que salarié, pour nous, cela reste un succès ». Des propos à contre-courant ? Peut-être… mais ils traduisent surtout un positionnement qui a su démontrer toute sa pertinence au fil des années : depuis sa création, ACEM a accordé plus de 2 millions de dollars de prêts, créant et maintenant ainsi plus de 700 emplois.


Pour en savoir plus sur ACEM, rendez-vous sur son site web et visionnez l’interview d’Anne Kettenbeil :

Regardez également le reportage sur l’association diffusé sur CBC :

Screen-Shot-CBC

Pour plus d’informations sur le crédit communautaire :

Finance solidaire, québec , , , ,

Mise à jour du TOP 50 des blogs qui veulent changer la donne

02/09/2009

Après les commentaires des uns et des autres, vous trouverez ci-dessous une liste mise à jour des blogs francophones traitant de développement durable, économie solidaire, d’entrepreneuriat social…
Top-50-Blogs-economie-sociale-developpement-durable
Voici les derniers ajouts en date :

# Economie sociale – Entrepreneuriat social

http://www.alpesolidaires.org

http://www.dromeardeche-solidaires.org

http://www.rhone-alpesolidaires.org

# Développement durable

http://www.acteurdurable.org

# Consommation responsable et durable

http://www.aboneobio.com/blog

# Communication et marketing responsables

http://www.cause-humanitaire.net

http://www.lesnouveauxmediasnonmarchands.com

http://www.otarion.info

Et ci-jointe la version pdf réactualisée.

web 2.0 , , , , ,